Inauguré en juin 2013, l’espace Cyprié offre une grande mixité de services aux habitants de Balma.

L’équipe souriante et sympathique (Fabienne, Julie, Elodie et Emmanuelle), à l’écoute, propose des activités destinées aux familles, aux enfants et aux adultes. Un espace lecture et documentation accueille les arrivants, ainsi qu’un coin « café » et « famille », un accès libre informatique et des permanences de professionnels (CAF, Juristes ADIL, Avocats, Espace Ecoute Parents) sont assurés. Le prix modique (purement symbolique!) est fixé en fonction des ressources de la famille.

L’espace Cyprié propose des ateliers adultes : couture, cuisine, loisirs créatifs, bien-être, jardinage et apprentissage du français.

Des activités parents-enfants sont également proposées : de 0 à 3 ans (massages parents-bébés, comptines) le mercredi matin, et de 4 ans à 10 ans le mercredi après-midi. Par exemple, nous avons pu découvrir des peintres que nous ne connaissions pas, des photographes (Wehrli), la zumba avec Edgar, la relaxation, le jardinage, la fabrication de bijoux, des recettes de cuisine diverses et variées… En famille !

Une après midi bien agréable que mes enfants ne rateraient pour rien au monde. Des rencontres et projets jeunesse sont assurés pour les 11 à 17 ans, ainsi que des infos-débats thématiques… Le CAB de Balma y assure des cours (yoga, pilates…), l’AFAPE aussi (zumba le vendredi soir) , et les assistantes maternelles y ont leur relais.

L’espace propose des sorties pour tous (mer, montagne, zoos, lieux culturels..), des temps festifs (karaoké, préparation d’Halloween ou de Carnaval, Noël…) , des balades, des rendez-vous lecture parents-enfants, des expositions… en semaine et pendant les vacances scolaires. Des échanges de savoir sont assurés entre les adhérents, des repas partagés et des projets communs…

Mercredi 16 septembre, nous avons découvert la recette de cookies d’une des adhérentes, Karima.

Les enfants comme les parents ont concocté de superbes et délicieux cookies, ensemble. Nous avons pu les partager avec les bénévoles du secours populaire, qui nous préparent une surprise pour le 7 novembre…

La mixité sociale est préservée et le lien inter-générationnel est ainsi tissé grâce à ce lieu unique, une seconde maison, un endroit dans lequel parents comme enfants, nous avons plaisir à aller, et auquel nous sommes très attachés.

– Claire –